Questions fréquentes

Après avis du médecin, la méthode Pilates peut être non seulement autorisée, mais recommandée, en particulier chez un grand nombre de lombalgiques. Le renforcement de la sangle abdominale et des racines, l’allongement des muscles, en particulier des ischio-jambiers, le meilleur contrôle de la posture aboutissant à la délordose et à l’auto-agrandissement concourent grandement à la prise en charge de ces douleurs.

La méthode Pilates a été conçue dans un but rééducatif et préventif. Elle fait aujourd’hui partie de programme de rééducation dans certains hôpitaux aux Etats-Unis notamment en médecine sportive. Son utilisation permet de soulager un grand nombre de lombalgies, de scolioses, d’arthroses, de problèmes de rhumatisme. Elle est bénéfique dans des pathologies du genou qu’il s’agisse d’entorses, de problèmes de ligaments croisés (opérés ou non) ou de cheville (fragilité, hyperlaxité et entorse).
Elle consolide et évite les risques de récidives.

Pour les athlètes et les danseurs, elle est un moyen de réduire les déséquilibres et les inégalités musculaires liées à la répétition de leur discipline qui privilégie souvent un coté plus que l’autre. Elle est d’ores et déjà utilisée dans des conservatoires nationaux, des studios privés, des compagnies en France et à l’étranger et fait partie de programmes de mise en forme des sportifs de haut niveau.
Enfin, elle constitue une technique d’échauffement très efficace.

Elle peut participer au traitement de certaines lésions traumatiques (déchirures musculaires, entorses, récupération des amplitudes de certains enraidissements articulaires) ou non traumatiques (épaules douloureuses, brièveté des ischio-jambiers, du triceps jambier et du tendon d’Achille très répandu chez l’adulte et l’enfant).

Lorsque vous connaîtrez suffisamment les exercices pour les effectuer plus rapidement et les enchaîner en douceur, le brassage musculaire, l’accélération du rythme cardiaque et le travail respiratoire plus intense amélioreront l’oxygénation et la circulation du sang.

Vous pouvez pratiquer d’autres sports, en fonction de vos goûts et de vos objectifs.

Il est recommandé aux débutants de suivre des séances d’une heure deux à trois fois par semaine.

Dans l’idéal, vous pouvez continuer tant que vous le souhaitez. De nombreuses personnes ont suivi cette méthode durant toute leur vie.

Aucun régime particulier n’est nécessaire.

Pilates est l’exercice parfait pour préparer votre corps à la grossesse et rester souple et tonique. Si vous n’avez pas débuté l’entraînement Pilates avant votre grossesse, il est préférable d’attendre d’avoir accouché. En revanche, la méthode est idéale pour retrouver la forme après votre accouchement, quel que soit votre passé sportif.

Oui, sous réserve de l’approbation de votre médecin. Joseph Pilates a pratiqué ses exercices alors qu’il avait dépassé les 80 ans, et de nombreuses personnes de plus de 70 ans s’entraînent plusieurs fois par semaine.